Le maladie mortelle incurable, ou une personne qui est

Le suicide assisté est un sujet que le monde trouve sombre, mais commeavec tous les aspects sombres, il y a de la lumière. Plusieurs personnes nepensent pas à l’aspect positif du suicide assisté, et ce n’est pas difficile avoire pourquoi, c’est un terme associé à la dépression et au mal.

Mais lesuicide assisté peut certainement avoir des aspect positive, comme le relâchede la souffrance d’une personne avec une maladie mortelle incurable, ou unepersonne qui est tellement handicapée qu’ils ne peuvent pas « vivre » leursvies. Chacun devrait être libre de prendre des décisions concernant sa proprevie et sa propre mort. Avant d’être considéré pour le suicide assisté, lespatients doivent passer tous les prérequis du gouvernement du Canada.

We Will Write a Custom Essay Specifically
For You For Only $13.90/page!


order now

Legouvernement canadien explique clairement dans l’admissibilité du suicidemédical que le candidat doit être en bonne état de santé mentale. La populationmajeure qui s’entende avec le suicide accepte les conditions pour y parvenirLa mort assistée est une porteouverte pour mettre fin à la vie de patients, avec de nombreux effets positifssur la vie des patients. Les énormes quantités de douleur et de souffrance despatients finiront et ils mourront en sachant que c’est leur choix. Les patientspeuvent mourir avec dignité plutôt que de vivre dans une coquille de ce qu’il étaitavant leurs souffrances. Les coûts des soins de santé peuvent être réduits. Ladouleur de la famille du patient peut être réduite.

L’infirmière ou le médecinpeut passer à un autre patient qui a une chance de vivre au lieu de passer sontemps à aider un patient en phase terminale. Les organes vitaux peuvent êtresauvés et utilisés pour sauver d’autres patients. Sans aide médicale, les genspeuvent se suicider de façon désordonnée, terrifiante ou traumatique. Les malades en phase terminale devraient avoir droit au suicide assistéparce que c’est le meilleur moyen pour eux de mettre fin à la douleur causéepar une maladie qu’aucun médicament ne peut guérir. Un patient terminalcompétent doit avoir la possibilité de se suicider parce que c’est dans lemeilleur intérêt de cette personne. La vie humaine est chère, et à l’hôpital,il n’y a que quelques patients en phase terminale riches qui peuvent sepermettre de prolonger la vie qui leur reste. La plupart des patients en phaseterminale veulent que leur mort soit douce et avec autant de consolation quepossible.

Laisser la famille dans la ruine financière n’est nullement une formede consolation. Les malades en phase terminale qui ont accepté leur mortimminente ne peuvent empêcher leur famille de sombrer dans la dette financièreparce qu’ils n’ont pas la possibilité d’empêcher les factures médicales des’accumuler. Si les patients en phase terminale ont l’option du suicideassisté, ils peuvent soulager les fardeaux financiers de leur famille ainsi queleurs souffrances.